Aux Chantiers peupins, ça décape !

Equipés d’une cabine de sablage, les chantiers Peupins ont gagné en confort et efficacité.

Grâce à ce nouvel outil de travail acquis en octobre, ils décapent les menuiseries et en retirent les peintures, sans recourir à des produits chimiques.

Auparavant, le sablage se déroulait à l’intérieur d’un conteneur, avec une combinaison et un casque adapté.

cabine-sablage2

Désormais, le salarié travaille de l’extérieur, en glissant ses mains dans des gants situés à l’intérieur d’une boite en ferraille dans laquelle l’élément à décaper est confiné, comme dans un laboratoire. Il envoie du sable ou des billes de plastique recyclé, par projection avec de l’air pour réaliser le sablage.

Une palette de billes a d’ailleurs été gracieusement donnée au chantier d’insertion, par une entreprise partenaire.